fF Le lapin est-il affectueux ? Comportement du lapin de compagnie - Marguerite et Cie
header

Dernière mise à jour : 23/05/2017

Le lapin est-il affectueux ?(Mise à jour : 18/01/09)

Introduction

Parmi les questions et problèmes qui reviennent souvent "mon lapin ne m'aime pas", "mon lapin ne me fait pas de câlins" arrivent en tête. Ces questions posent la question de la relation entre l'homme et ses animaux de compagnie. L'animal de compagnie n'aurait-il comme seule fonction d'aimer son "maître"? Ce n'est évidemment pas notre opinion !

Place de l'animal de compagnie

L'animal "de compagnie" a la particularité de partager l'habitation de l'homme et au travers des témoignages reçus sur le forum nous pouvons constater que certains attendent en retour, comme un dû, que l'animal leur témoigne de l'affection voire de l'amour.
Un animal acheté ou adopté ne doit rien à personne, il n'a rien demandé. L'homme a des devoirs envers lui (habitat, soins d'hygiène, soins vétérinaires, nourriture, bons traitements) puisqu'il a pris la décision d'adopter cet animal mais il ne doit pas attendre de "retour immédiat sur investissement". Il ne suffit pas d'assurer les besoins vitaux de l'animal pour gagner sa confiance ou son amitié, il faut les mériter et être patient.
De plus l'animal ne doit pas être un palliatif au mal-être, à l'absence d'enfant, de compagnon ou d'amis. Ce serait lui confier une bien trop grosse responsabilité. Il faut respecter votre animal pour ce qu'il est, dans le cas présent, un lapin. Ni plus ni moins.
Un lapin ne communique pas de la même manière qu'un homme, il n'a pas le même instinct, ni le même langage, ni les mêmes règles de vie en société. Il faut que votre lapin comprenne les règles de la vie dans votre foyer, qu'il assimile votre langage, qu'il s'habitue à un nouveau logement...Tout ça lui demande du travail et du temps. Ca peut être une expérience stressante pour votre lapin et il n'aura vraiment pas la tête à faire des câlins.
Un lapin est un animal proie et nous sommes pour lui un prédateur, pourquoi devrait-il avoir un coup de foudre pour l'humain qui l'adopte et se précipiter pour lui faire des "léchouilles" ? Il est au contraire logique que le lapin reste sur ses gardes un bon moment. Certains lapins mettent un mois à sortir de leur cage et encore un autre mois avant de venir vers les autres membres de la famille. Ils peuvent mettre des mois ou des années à accepter les câlins ou vous lécher, ça peut même ne jamais arriver !

Les léchouilles sont-elles des démonstrations d'affection ?

Pour comprendre et tenter d'analyser le comportement d'un lapin de compagnie, il faut toujours observer le comportement d'un lapin sauvage vivant en société. Le geste généralement appelé "léchouilles" est assimilé à tort à des bisous. Les "léchouilles" sont avant tout un toilettage. Il a pour fonction de se laver ou de laver un congénère. Le toilettage n'a pas qu'une fonction d'hygiène, il a aussi un rôle social très important. Le toilettage peut être un geste de soumission envers un lapin dominant, dans ce cas il est motivé par, au mieux, du respect, au pire, de la crainte. Ce n'est donc pas un "bisou". Le toilettage sert aussi à créer du lien entre les membres de la garenne. En toilettant, le lapin laisse son odeur sur l'autre et le marque ainsi comme étant un membre de la famille. Ce toilettage est donc un signe d'acceptation de l'autre, de respect mais en déduire qu'il est un signe d'amour serait un peu exagéré. Seul un lapin pourrait nous dire ce qu'il en est réellement. Cependant en observant certains couples de lapins de compagnie, on constate que le lien les unissant peut être très fort et qu'un réel attachement les unit. On peut aussi observer lors de toilettage que les deux y prennent beaucoup de plaisir. Il se peut aussi que le toilettage soit réciproque et assez passionné dans ce cas nous pensons pouvoir en déduire que le toilettage est bien un acte de réconfort et d'affection.
Toilettage au sein d'un couple
Toilettage réciproque
Dans d'autres cas le toilettage peut aussi être la simple manifestation d'une excitation sexuelle, il perd alors en intensité après la stérilisation du lapin. Il ne faut pas s'en attrister, il est préférable de recevoir moins de léchouilles mais qu'elles soient la marque d'un respect ou d'une amitié inter espèces plutôt que d'une frustration sexuelle !
Certaines personnes se réjouissent d'avoir un lapin accro aux léchouilles et "extrêmement affectueux", il faut malheureusement bien souvent atténuer cet enthousiasme. Un lapin célibataire est souvent plus "léchouilleur" tout simplement parce qu'il n'a pas de congénère avec lequel communiquer. Il reste cependant un animal social qui a besoin de communiquer, entre autre à travers le toilettage. Le lapin frustré de ne pas pouvoir communiquer avec un autre lapin se tourne alors vers les autres animaux de la famille, vous y compris. Il peut aussi évacuer sa frustration en léchouillant tout ce qui lui tombe sous la langue : sol, meubles ou murs. Il peut aussi se sentir seul et réclame ainsi plus d'attention.
Contrairement à ce qu'on peut lire parfois, les léchouilles ne sont pas le signe de carences en sels minéraux. Les lapins souffrent très rarement de carences, en dehors des carences en fibres, ils reçoivent au contraire bien trop souvent une nourriture trop riche. Si votre lapin vous lèch,e c'est avant tout pour établir un dialogue.
Les léchouilles peuvent aussi tout simplement exprimer la peur. Beaucoup d'entre nous ont constaté qu'un lapin très indépendant et peu affectueux pouvait se jeter dans nos bras chez le vétérinaire et nous couvrir de léchouilles. Ce n'est certainement pas parce qu'il a éprouvé tout un coup une irrépressible envie de nous démonter son attachement. C'est tout simplement parce qu'il a peur de cet inconnu en blouse verte, peu rassurant et armé d'instruments très inquiétants ! Pour échapper au sort cruel que cet inconnu semble vouloir lui réserver, le lapin se tourne donc vers nous et en fait des tonnes pour nous montrer à quel point il est un mignon petit lapinou. Inutile de vous dire qu'une fois rentré à la maison il redeviendra aussi indépendant et peu affectueux qu'avant la visite. Le lapin dominant est un peu manipulateur et souvent assez ingrat...c'est aussi ce qui fait son charme.
Le point magique : beaucoup de lapin ont un "point" qui, s'il est stimulé, provoque des léchouilles intempestives. C'est un simple réflexe, il ne faut pas stimuler dans le but d'obtenir de l'affection.

Les léchouilles sur les vêtements ont-elles une signification particulière ?

Là encore, nous ne pouvons être sûrs de rien mais de nombreux spécialistes pensent que si le lapin accepte de lécher les vêtements alors qu'il refuse de lécher la peau, c'est une façon de dire :"je t'apprécie, mais je suis un lapin dominant et tu dois comprendre que je ne peux pas m'abaisser à te faire un toilettage. Si un autre lapin me voyait, il penserait que je ne suis plus digne d'être roi de la garenne". Il ne faut pas s'en offusquer, il est normal pour un lapin dominant de refuser un toilettage, dans la nature c'est même une question de survie pour lui. L'instinct des lapins reste très fort et on peut difficilement lutter contre. Il faut le respecter afin de permettre au lapin de trouver sa place, d'être bien dans sa peau et d'éviter ainsi le stress. Le vêtement sert de transmetteur, il permet au lapin de montrer son attachement sans s'abaisser à un toilettage réel.
N'oubliez pas que pour un lapin, s'asseoir à 1.5-2 m de vous, c'est déjà une démonstration d'attachement.

Peut-on rendre un lapin plus affectueux ?

Il n'existe pas de réponse à cette question, puisque l'absence de démonstration d'affection peut avoir plusieurs origines : caractère du lapin, place dans la hiérarchie, présence d'un autre lapin. Après tout, parmi les hommes certains sont plus affectueux que d'autres. Vous vous souvenez sans doute que lorsque vous étiez petit vous n'aimiez pas qu'on vous oblige à embrasser une personne inconnue. Vous ne pouvez pas obliger un lapin à vous faire une léchouille. Nous avons reçu le témoignage d'une personne qui était très satisfaite d'avoir reçu des léchouilles de sa lapine après avoir appliqué sur elle les gestes de soumissions (placage de tête). Il n'y a pourtant pas de quoi se réjouir ! Obtenir une pseudo marque d'affection par la force n'est pas une solution acceptable. Ceci entraînera un trouble du comportement chez le lapin et met en évidence un gros problème dans la relation lapin-homme. Le lapin ne doit rien à l'homme qui l'a adopté, il ne lui manifeste de l'attachement que si celui-ci le mérite et uniquement s'il en a envie ou besoin. On ne construit aucune relation de qualité par la peur et la brutalité.
Soyez patient et respectueux de la personnalité de votre lapin.

Conclusion

En conclusion voici deux exemples dont nous avons discuté sur le forum.
Un couple de lapins vit en parfaite harmonie. La lapine n'est pas affectueuse du tout avec les humains mais s'entend très bien avec son compagnon. Le lapin mâle est hospitalisé et la lapine reste seule à la maison. Soudainement elle devient très affectueuse. La première interprétation a été : "finalement ma lapine est bien plus heureuse sans lui, je regrette d'avoir pris un mâle pour lui tenir compagnie" mais l'interprétation la plus probable est celle-ci : la lapine se demande où est passé son compagnon, elle pense peut être qu'il l'a abandonnée ou que les humains l'ont abandonné. Dans le premier cas, comme son compagnon lui manque elle recherche de l'affection auprès des humains , dans le second cas, elle peut se dire : "ils l'ont abandonné, je ne veux pas que ça m'arrive, il faut que je leur sorte le grand jeu pour qu'ils m'adorent et me gardent".
Autre exemple : Malou a été hospitalisé une dizaine de jours et tous les visiteurs qui passaient à la clinique nous disaient "oh qu'est ce qu'il est mignon, il fait plein de bisous. Il n'a pas l'air malade". En effet dès qu'on arrivait, Malou se précipitait et nous léchait les bras non-stop mais ce n'était pas parce qu'il était heureux, bien dans sa peau et qu'il ne souffrait pas. C'était au contraire une façon de dire "Ne me laissez pas tomber, je veux rentre à la maison". Depuis que Malou n'est plus malade, il n'est plus aussi affectueux. Quand il va bien, il toilette son copain lapin mais pas nous.
Les léchouilles intempestifs sont souvent le signe d'un mal-être ou d'un trouble du comportement : mauvais sevrage, peur, sentiment de solitude, souffrance physique ou psychologique. Il ne fait donc pas toujours se réjouir du comportement "affectueux" de son lapin.

NDR : Lorsque nous avons fait "parler" les lapins dans cet article, il s'agit bien entendu d'extrapolations. Nous souhaitons éviter tout anthropomorphisme, nous avons fait "parler" les lapins uniquement dans le but de simplifier le message. Le comportement du lapin est trop complexe pour que nous exposions à chaque fois le sens profond de ces comportement, ce n'est pas l'objet de cet article.