header

Dernière mise à jour : 26/04/2017

AMPUTATION DE L’OREILLE (Mise à jour : 06/09/2011)
Par le Dr Julien Goin

ATTENTION ! Cet article contient des photos de l’intervention chirurgicale qui sont susceptibles de heurter la sensibilité de certains lecteurs

Une jeune lapine est présentée en consultation pour une gangrène sèche du pavillon de l’oreille droite, apparue en 48 heures suite une fugue en dehors de son enclos, et très probablement secondaire à une morsure (ex : chat). Le pavillon est dévitalisé, insensible, de couleur gris-noir, de consistance dure et sèche, comme « cartonné ». Une gangrène sèche est diagnostiquée, nécessitant une amputation du pavillon. Le lapin reçoit une prémédication antalgique et antibiotique et est anesthésié par voie gazeuse.

Aspect de l’oreille gangrenée (face interne).

Aspect de l’oreille gangrenée (face externe).

Le site opératoire est tondu et aseptisé à la BETADINE ®. Un doigt de gant stérile est placé sur l’oreille gangrenée pour faciliter sa manipulation pendant l’intervention.

Tonte du site opératoire.

Asepsie à la BETADINE ® du site opératoire.

Mise en place d’un doigt de gant stérile autour de l’oreille gangrenée.

Un champ opératoire stérile est mis en place et maintenu par quatre pinces à champ. La peau est incisée sur tout le pourtour de la base de l’oreille, puis le cartilage et les muscles de l’oreille sont découpés selon la même ligne d’incision. Des pinces hémostatiques sont placées sur la vascularisation de l’oreille, puis les vaisseaux sanguins sont ligaturés à l’aide de fil résorbable afin d’éviter toute hémorragie.

Mise en place d’un champ opératoire stérile maintenu par quatre pinces à champ.

Incision cutanée.

Incision du cartilage et des muscles de l’oreille

Aspect après découpe, avec mise en place de deux pinces hémostatiques.

Suture de la vascularisation.

La peau est ensuite suturée, en préservant le conduit auditif, très étroit à ce niveau.

Suture cutanée.

Aspect post-opératoire de la cicatrice et du conduit auditif.

Un spray antiseptique et cicatrisant est appliqué sur le site opératoire. Le lapin est hospitalisé en box jusqu’à son réveil. Un traitement antibiotique et antalgique est mis en place jusqu’au retrait des points

Aspect post-opératoire immédiat (vue de profil).

Aspect post-opératoire immédiat (vue de face).

Aspect post-opératoire immédiat (vue de face) : détail

Un premier contrôle est réalisé neuf jours après l’intervention. Les points cutanés sont retirés et ceux du conduit auditif sont laissés en place. Une croûte s’est formée au niveau du conduit auditif, qui est également laissée en place.

Aspect de la cicatrisation après neuf jours (vue de profil).

Aspect de la cicatrisation après neuf jours (vue de face).

Un second et dernier contrôle est réalisé seize jours après l’intervention. La croûte et les points du conduit auditif sont retirés, ce qui permet de mettre à jour ce dernier. La repousse du poil a partiellement commencé.

Aspect de la cicatrisation après seize jours (vue de profil).

Aspect de la cicatrisation après seize jours (vue de face).

Remerciements : à Maximilien CASTEX (étudiant vétérinaire en quatrième année à l’Ecole Nationale Vétérinaire de Nantes) pour les clichés pris pendant l’intervention.