header

Dernière mise à jour : 21/06/2017

Comportement du lapin de compagnie : gestion du territoire ( Mise à jour : 03/06/2010)

Le lapin est un animal "proie" mais cela ne signifie pas qu'il passe sa vie caché dans son terrier ni qu'il est particulièrement craintif. Il est au contraire très curieux de son environnement et passe beaucoup de temps à l'inspecter.

A l'état naturel, la gestion et la surveillance du territoire représente une grande partie de l'emploi du temps d'un lapin dominant. Il en fait le tour pour le marquer et s'assurer qu'il en est toujours le ROI. Ceci peut d'ailleurs occasionner des luttes, s'il rencontre en chemin quelques prétendants au trône. Cette activité le maintient en alferte et entretient sa forme physique. Au contraire, un lapin confiné en cage sans territoire à observer ou marquer, manquera d'activité et de stimulation. Pour lui, la gestion du territoire se résumera à attaquer les mains qui pénètrent dans sa cage. C'est pour cela qu'il est primordial d'offrir au lapin un territoire riche à explorer.


La journée commence souvent par une inspection générale :

Il renifle chaque objet, avance avec prudence et vérifie que tout est bien à la même place. Le nez au sol, les épaules basses et la queue relevée, il fait son petit tour:

Après cette première inspection rapide il s'attaque à l'essentiel : le marquage de son territoire .

Inspection du lieu de marquage :

Et marquage :

Le lapin peut aussi marquer votre main avec son menton, cela signifie qu'il vous a accepté et qu'il vous considère comme sa "propriété", vous êtes son ami et si un autre lapin vous approche il sera probablement jaloux.
Malheureusement le marquage au menton n'est pas le seul employé. Si votre lapin lève systématiquement la queue il se peut qu'il finisse par faire un beau jet d'urine particulièrement s'il n'est pas castré ! Méfiez vous de ce genre de posture annonciatrice :

Elle n'est pas toujours synonyme de marquage à l'urine fort heureusement.
Le lapin non stérilisé adore laisser toute une ribambelle de crottes derrière lui ainsi que des petits tas aux endroits stratégiques. Seule la stérilisation pourra lutter contre ce phénomène, il ne pourra pas être réglé par une bonne éducation. Le lapin qui marque son territoire n'a pas l'impression de salir, il n'est pas en train de faire ses besoins il ne fait donc pas le rapprochement avec le bac à litière, même si pour vous le résultat est le même !

La notion de territoire est extrèmement importante pour le lapin, chaque modification du territoire entraîne des perturbations du comportement du lapin qui peut même redevenir sale quelques jours pour se rassurer en le redélimitant. Evitez de trop bouleverser le lapin en changeant ses affaires de place, il est important qu'il sache où se trouvent ses cachettes par exemple. Même en appartement un lapin se conduit comme son cousin sauvage, il lui faut un "terrier" pour se sentir en sécurité (une cage ou un simple carton) et un territoire propre, qu'il connaît bien et où il peut vaquer à ses occupations en sachant qu'il peut à tout moment rentrer au terrier pour se protéger.