header

Dernière mise à jour : 23/05/2017

GARROT DE POILS AFFECTANT UN MEMBRE (Mise à jour : 28/09/2010)
Par le Dr Julien Goin

Les bourres de poils se forment habituellement sur le dos, les flancs, le ventre, le périnée et en arrière des oreilles. Elles affectent principalement les lapins à poils longs et angoras. Elles peuvent être éliminées par brossage, ou en cas d’échec par tonte.

Lorsqu’une bourre de poils affecte un membre, elle peut créer un garrot à l’origine d’un mauvais retour veineux. La région atteinte est comprimée et lésée, tandis que l’extrémité de la patte enfle et devient douloureuse. Si ce garrot persiste, la vascularisation du membre n’est plus effective et celui-ci peut se gangrener.
Photo 01 : garrot de poils sur le membre antérieur gauche, au dessus du carpe.

Il est nécessaire de retirer délicatement et rapidement ce garrot de poils avant que des lésions irréversibles ne s’installent et n’entraînent la perte du membre par gangrène. La région garrottée apparaît alors comprimée, inflammatoire et présente souvent une plaie hémorragique en raison de la lésion de petits capillaires cutanés.
Photo 02 : aspect hémorragique de la région atteinte après retrait du garrot.


Photo 03 : aspect du garrot après son retrait.

Une antisepsie locale, une antibiothérapie et un traitement antalgique sont alors mis en place pendant quelques jours. Dans les cas de gangrène avancée, la partie située en aval du garrot est lésée de façon irréversible et l’amputation est alors nécessaire.