header

Dernière mise à jour : 02/10/2014

Un géant à la maison (Mise à jour : 23/04/09)

Petit ou grand, un lapin est un lapin !

Vivre avec un lapin semble déjà être une étrange fantaisie pour beaucoup de personnes peu habituées à cet animal, mais vivre avec un lapin de grande taille est souvent considéré comme une hérésie. Un lapin nain passe encore, mais un lapin de ferme ou un lapin "à viande" là ça ne passe plus ! Plutôt étrange comme raisonnement, car rien ne distingue ces grands lapins des fameux lapins nains si ce n’est leur taille. Ils ont le même mode de vie, le même instinct, la même alimentation et la même propension à aimer et à être aimé !
Un lapin venant d’une animalerie semble plus civilisé aux yeux du néophyte. Pourtant il provient d’élevage n’ayant rien à envier aux conditions de vie des "lapins de ferme". Il n’a reçu aucune éducation, a été retiré à sa mère très tôt, n’est pas socialisé et a subi un grand stress avant d’être adopté. Rien ne fait de lui un lapin plus "civilisé" que n’importe quel autre lapin. La sélection génétique n’a eu de conséquences que sur la qualité de sa fourrure, sur la longueur de ses oreilles ou sur sa taille mais elle n’a pas eu d’influence sur ses capacités à être éduqué, sur ses instincts, sur sa capacité à être un animal sociable.

Un même mode de vie, version XXL

Peu importe la taille du lapin, tous peuvent devenir de merveilleux compagnons. Parfois c’est uniquement la taille qui freine l’adoption. Un géant à la maison ? Quelle idée !
Pourtant ce fameux géant reste plus petit qu’un grand nombre de chiens dont la taille ne semble gêner personne. Là encore, quand il s’agit du lapin, on fait des différences qui n’ont pas lieu d’être ! Tout comme un grand chien a besoin de plus de place et va manger une plus grande quantité de nourriture qu’un petit chien, un grand lapin a des besoins proportionnés à sa taille, mais son mode de vie est le même.
Plus encore que pour les lapins de petite taille, la semi-liberté ou la liberté s’impose du fait de la taille du lapin. Difficile de trouver un habitat de type cage ou clapier lui permettant de tenir debout, de se coucher dans des positions confortables et de faire un peu d’exercice.
Le lapin doit disposer d'une cachette et de jeux adaptés à sa taille ainsi que d'un coin repos qui peut être un tapis ou un panier pour chien.

Les accessoires aussi doivent être adaptés à son gabarit. Son bac à litière doit être confortable pour qu’il n’hésite pas à y aller : un grand bac pour chat, un panier en plastique pour chien, un bac de cage en plastique, une auge de maçon, une boîte de rangement prévue pour aller sous les lits ou une plaque de rôtisserie peuvent faire l’affaire. Le lapin ne doit pas s’y sentir à l’étroit et ne doit pas non plus avoir du mal à y accéder.

La sécurisation de l’environnement doit tenir compte de la taille du lapin. Debout sur ses pattes arrière il peut atteindre des objets que vous pensiez en sécurité.

Il faut aussi penser à s'équiper d'une caisse de transport adaptée à la taille adulte du lapin pour ne pas être pris au dépourvu en cas d'urgence.

L’alimentation est la même mais il faut prévoir de plus grosses quantités. Si un lapin est 3 fois plus grand, il doit manger 3 fois plus. Attention aussi à ne pas confondre grand et gros, ce n’est pas le poids qui fait que le lapin appartient à une race moyenne ou géante, c’est sa corpulence. Un petit lapin obèse ne devient pas un géant sous prétexte qu’il fait 4 kg, il reste un petit lapin obèse. Les lapins de taille moyenne ou géante sont avant tout plus grands, ils ne doivent pas pour autant être plus gras. Ils doivent eux aussi surveiller leur ligne et faire de l’exercice pour rester en forme. Les bases de l’alimentation sont : foin à volonté, légumes représentant 8-10% du poids du lapin et granulés représentant 2-3% du poids du lapin. Un lapin géant peut donc manger plus de 500 grammes de verdure par jour. Ceci représente un budget non négligeable si vous n’avez pas accès à un potager ou à de la verdure sauvage !
Il faut prévoir un récipient pouvant contenir un gros volume de verdure, un plateau ou une boite plastique plate, par exemple.

La cohabitation

La question de la cohabitation entre lapins de tailles ou races différentes nous est souvent posée. Elle ne pose pourtant aucun problème, ni la taille, ni la race n’empêcheront deux lapins de cohabiter. La cohabitation de lapins de taille différente obéit aux mêmes règles de prudence : Rencontre en terrain neutre, sous surveillance jusqu’à ce que tout se passe bien. Là aussi la stérilisation est fortement conseillée, elle est même obligatoire si vous avez une lapine de petite taille et un mâle de grande taille. La différence de taille n’empêche pas la reproduction mais la rend dangereuse. Une lapine de petite taille ne pourra pas expulser des lapereaux ayant des gènes de géant !
Une fois les étapes de cohabitation franchies, les lapins de tailles et races différentes peuvent filer le parfait amour :

Le dominant du couple n’est pas forcément le plus grand…bien au contraire !

Un lapin de grande taille peut cohabiter avec des chats ou chiens et sait se faire respecter, malgré tout ne comptez pas uniquement sur sa grande taille et sa force physique. Vos chats et chiens doivent être parfaitement éduqués avant de tenter une cohabitation qui pourrait se révéler dangereuse pour le lapin. Lapins, chiens et chats bien éduqués peuvent devenir amis, s'entendre à merveille et jouer ensemble.

Les sorties

Les grands lapins peuvent eux aussi profiter du grand air à condition de prendre les mêmes précautions que pour les lapins de petite taille : vaccination, jardin clôturé, pas de prédateurs aux environs et espace ombragé.
Faire de l'exercice leur fera le plus grand bien :

Où adopter un lapin de grande taille ?

Si vous souhaitez adopter un lapin de race moyenne ou géante, il est possible de vous adresser à une refuge ou une association de sauvetage. Les lapins de grande taille recherchent souvent des adoptants car leur taille rebute, à tort, beaucoup d’adoptants potentiels.
Consultez le site de notre association pour trouver le compagnon de vos rêves en France, en Suisse ou au Canada :
Liste des refuges
Certains lapins présentés ici ont été adoptés aux refuges F.R.E.E et à celui de Plumy.

Crédit photo : Merci à Mélissa, Solange, Séveryne, Christine, Sabine, Frédérique, Julie et Aurélie