header

Dernière mise à jour : 25/04/2017

Habitat et soins du lapin handicapé

Introduction

L'habitat du lapin handicapé doit respecter quelques règles :
-être sécurisé. Votre lapin ayant des problèmes de mobilité, il est important de lui éviter les possibilités d'accidents. Il ne doit pas pouvoir chuter ou se coincer quelque part
-être confortable. Votre lapin étant immobilisé la majorité du temps, il est important que son environnement soit confortable afin de lui assurer un confort de vie mais aussi d'éviter les escarres.
-être hygiénique. Votre lapin n'est sans doute pas capable d'uriner dans un bac à litière soit parce qu'il est incapable de sauter soit parce qu'il est incontinent. Il faut s'assurer qu'il ne baigne pas dans son urine mais aussi que son habitat soit simple à nettoyer car il sera forcément souillé.

Adaptation de l'habitat

L'habitat le plus adapté est un enclos, il est assez spacieux pour que le lapin puisse faire un peu d'exercice et simple à adapter à sa pathologie.
Il est important de préparer un sol souple, non irritant, confortable et facile à nettoyer. Il n'existe pas de système idéal, il faudra probablement faire des essais. Voici plusieurs solutions à adapter à vos besoins :
1/ Une couche de papier pour que le plastique ne glisse pas + une couche de revêtement plastifié pour que l'urine n'abîme pas le sol + une alaise en papier pour absorber l'urine + un grand tapis en coton pour le confort
2/ Un tapis de serviette + une peau de mouton.
3/ Un lit orthopédique pour chien + serviettes ou tapis de bain
4/ Une couche de papier bulle recouverte de lino pour éviter d'abîmer le sol. Le tout recouvert de serviettes ou tapis éponges. Attention, le lino doit être de bonne qualité sinon il peut irriter le lapin et aggraver sa situation ! Il doit être complètement recouvert de serviette ou tapis de bain en coton.

Si le lapin ne peut plus bouger, on peut lui faire des boudins avec des serviettes éponges pour bien le caler.
Il est recommandé d'utiliser des matériaux blancs ou de couleur claire pour mieux surveiller les urines.
Vous trouverez des exemples d'enclos sur la page semi liberté. Ces enclos peuvent être achetés sur internet sur les sites d'animalerie en ligne.

Soins du lapin

Les soins que vous pouvez apporter consistent principalement à conserver une hygiène impeccable et à stimuler le lapin. Les soins à apporter varient d'un cas à l'autre, il est important d'en discuter avec votre vétérinaire. Voici quelques pistes /
-Tonte régulière des parties souillées. Une tonte effectuée par un vétérinaire est de meilleure qualité mais vous pouvez effectuer les retouches vous mêmes.
-shampooing quotidien avec un produit désinfectant et non irritant. N'utilisez pas un produit pour humains ! Vous pouvez sécher au sèche cheveux.
-massages des parties paralysées( vous pouvez vous inspirer des massages du livre the relaxed rabbit
-stimulation par des jeux et exercices
-dans certains cas l'acupuncture semble obtenir de bons résultats mais il y a peu de praticiens en France
-soins des oreilles réguliers si le lapin ne peut plus attraper ou gratter ses oreilles
-Vidanger la vessie (ATTENTION : ce geste n'est pas anodin, il doit être effectué par le vétérinaire qui, s'il pense que c'est nécessaire, vous apprendra à le pratiquer pour soulager votre lapin). La vessie du lapin est très fragile et peut se rompre il ne faut jamais appuyer sur le ventre d'un lapin sans avoir reçu l'aval du vétérinaire et sans avoir eu une démonstration.

Témoignages

Le cas d'Apollon (par Vanessa)

"Apollon est 1 lapin handicapé (tête penchée et problème de mobilité des pattes arrière). J'ai du adapter l'environnement a son handicap :
Tout d'abord limiter son espace personnel, avec un enclos, pour éviter les pipi/caca partout dans l'appartement :

Ainsi la surface à nettoyer est beaucoup plus restreinte.
Les accessoires ont aussi été modifiés:
- j'ai mis 1 gamelle d'eau à la place du biberon vu qu'il ne peut pas bouger sa tête.
- la "maison" pour dormir et se cacher :
La tente et la tour a chat :

Il peut se coucher sans pour autant sauter ou faire un grand effort. Il y a aussi un coussin pour qu'il soit à l'aise.
- la gamelle de nourriture :

Je l'ai prise large pour mettre beaucoup de nourriture mais peu profonde pour qu'il ait 1 accès facile sans forcer.
Les soins : Apollon demande des soins chaque jour.
Tout d'abord, lui couper les poils des pattes et autour des organes génitaux le plus court possible car il a tendance à marcher sur son pipi et à s'asseoir sur ses caecotrophes. Les poils courts permettent de le laver facilement et rapidement. Je le sèche avec des serviettes de toilette et le sèche-cheveux.
Ensuite, je dois lui nettoyer les oreilles au sérum physiologique pour éviter une nouvelle otite : cela va assez vite, une dizaine de minutes. Cela consiste donc a lui mettre du sérum physiologique, a masser la base de l'oreille pour faire remonter les cochonneries, a absorber l'excédent de produit avec 1 disque coton que je coupe en petits morceaux et que j'introduis ans l'oreille puis enfin je récure avec 1 coton-tige (attention le conduit auditif des lapins est étroit certes mais il faut faire très attention, si le lapin bouge on peut lui faire très mal !)"

Le cas de Flocon (par Chrystel)

"Flocon était un petit lapereau de quelques mois, il devrait partir en animalerie quand il a été retrouvé par son éleveuse avec l'arrière train paralysé. Je l’ai récupéré et je lui ai fait de la rééducation pendant de longues semaines mais cela n’a servi à rien, son arrière train était mort et à l’ époque je ne me sentais pas de m’ occuper d’un lapin handicapé. J’avais trop peu d’ informations et je n’avais pas un veto spécialisé. Le petit poussin commençait à avoir des escarres je n’ai pas voulu lui faire subir ces douleur à son jeune âge.
On peut voir sur certaines photos un genre de couche que j’avais faite avec un gant de toilette bourré de coton ou de papier absorbant."

le cas de Lucky (par Chrystel)

"Lucky petit lapin ayant une maladie génétique déformante, je l’ai récupéré lui aussi du fameux élevage. Il avait une patte déformée uniquement au départ et puis sur une année tous ses membres se sont écartés sauf une seule à l’arrière qui resta mobile.
Malheureusement malgré beaucoup de soins et d’astuces pour le garder le mieux possible et lui offrir la vie la plus adéquate le plus longtemps possible il a développé un abcès grave que nous n’avons pas réussi à soigner sur sa seule patte en bon état. Ne pouvant plus se déplacer, se laver et vivre un minimum j’ai décidé de le libérer de son corps qui l’emprisonnait.
C’est vraiment difficile de s’occuper d’animaux handicapés, je crois qu’aujourd’hui je n’aurais plus le courage de le faire ayant vu trop de souffrance chez mes animaux. Le plus dur est d’arriver à ce rendre compte quand on est égoïste et que l’on garde l’animal pour soi. Il faut arriver à savoir quand il faut arrêter et ne pas s’acharner, si l’ animal arrive au minimum à se laver, se déplacer à être heureux dans ce cas ok mais quand la décence devient difficile il faut arrêter à mon avis et les laisser partir."

le cas de théo et Liloo (par Chrystel)

"Theo et Liloo frère et sœur handicapés d’une patte arrière. Liloo a toujours très bien vécu sans problème.
Theo lui a eu une fin plus difficile, au début juste handicap de la patte arrière et doucement il s’est déformé au fil des années, il a développé une scoliose grave de la colonne en essayant de compenser son handicap. Les dernières années de sa vie, il compensait tellement qu’il s’est déformé les pattes avant et s’est retrouvé la plupart du temps à ramper et à se trouver couché sur le coté.
Theo ne pouvait pas se laver, il se faisait ses besoins dessus. Je me suis résolue à lui rendre sa liberté son corps l’emprisonnant, les articulations et la déformation commençaient à le faire souffrir doucement. C’était le moment."

Sur la photo de droite ci-dessous on peut voir un modèle de cage avec tiroir pour la litière et grille protectrice pour éviter que le lapin soit souillé par son urine.

Le cas de la Grosse ( par Fred)

"Une de mes lapines, la Grosse est handicapée de l'arrière train à cause de la gale des oreilles non soignée mais elle n'a pas d'habitat particulier si ce n'est son coussin qui l'aide à faire sa toilette, elle la fait couchée et le coussin lui permet de ne pas glisser. Je crois qu'il la soulage aussi car elle se met toujours dessus dans des positions incroyables ! L'autre jour elle avait juste les pieds dessus, surélevés c'était marrant.
Sinon avant quand elle ne pouvait pratiquement pas se déplacer je lui mettais un grand linge de bain, comme elle ne bougeait pratiquement pas elle y faisait ses besoins et je lui changeais tous les jours.
Je lui masse l'arrière train, ça lui fait du bien (elle crounch crounch) et j'essaye de la faire se balader un maximum dehors dans le jardin car ça ne glisse pas, ça l'aide à retrouver des muscles ce qui lui permet de tenir debout."

Liens intéressants :

http://www.mybunny.org/info/paralyzed.htm
http://homepage.mac.com/mattocks/morfz/diapers.html
http://bellsouthpwp.net/m/o/morfz/pdf/RabbitCare2LynSamp.pdf
http://www.catsandrabbitsandmore.com/bijou_the_bunny
http://www.rabbitnetwork.org/articles/barney.shtml
http://www.jollyrogersranch.com/scooter.html
Il existe aussi des solutions d'appareillage :Fracture et luxation

Crédit photos : Vanessa, http://terre-sacree.connectetoi.com/