header

Dernière mise à jour : 21/06/2017

Médecines alternatives chez le lapin ( Mise à jour : 03/08/2010)

Introduction

Les médecines dites douces, naturelles ou alternatives peuvent être utilisées chez le lapin à certaines conditions. Elles doivent être utilisées en complément de la médecine conventionnelle (allopathique) et pas à son détriment. Le traitement doit être prescrit par un vétérinaire ou tout du moins ne doit pas être déconseillé par votre vétérinaire. Si vous avez envie de tenter une pratique alternative, il faut en parler avec lui. Les médecines dites "douces" ne sont pas sans danger. Si vous en espérez un effet positif, il faut bien réaliser qu'elles peuvent aussi avoir des effets négatifs et des contre-indications.
L'acupuncture, l'homéopathie, l'ostéopathie, la phytothérapie, les massages, les huiles essentielles peuvent aider votre lapin et sont utilisés par certains vétérinaires.

Le massage

Le massage est la pratique la plus simple à mettre en place, il est utile autant à titre préventif que curatif.
Ils sont très appréciés des lapins et ont des résultats positifs aussi bien sur le comportement que sur la santé. Le massage permet de détendre le lapin, d'approfondir la relation, de lui redonner confiance et de faire un check-up complet. Il peut aussi être un complément du traitement allopathique notamment dans le cadre des problèmes digestifs.
Articles complémentaires :
Les massages chez le lapin
Aujourd'hui, massage pour tout le monde

La phytothérapie

La phytothérapie, ou médecine par les plantes, semble tout à fait adaptée pour aider à soigner un herbivore strict comme le lapin. Il faut cependant garder à l'esprit que certaines plantes peuvent être toxiques et que là encore il faut agir en concertation avec votre vétérinaire. La phytothérapie la plus simple consiste à donner à votre lapin une alimentation naturelle variée et équilibrée. De cette manière votre lapin mangera des plantes aux propriétés variées : désinfectante, diurétique, dynamisante etc.
Ne donnez pas de traitement en pensant que "des plantes, ça ne peut pas faire de mal". Si les plantes peuvent agir positivement, elles peuvent aussi avoir une action néfaste si elles sont mal employées.
Parmi les légumes de base du régime naturel du lapin certaines ont des propriété bien connues :
- Diurétique : pissenlit, fenouil, bourrache, chicorée sauvage, cresson de fontaine, céleri branche, achillée millefeuille ...
- Digestif : fenouil, céleri, aneth, papaye, persil...
- Antiseptique : canneberge (utilisée en préventif pour les infections urinaires du lapin), basilic, menthe, sarriette, thym...
- Anti-ballonnement/météorisme : coriandre, camomille ( utilisée en infusion), fenouil, sarriette, origan, thym, aneth, persil...
- Favorise la lactation : fenouil, aneth...
- Coupe la lactation : persil...
- Stimule l'appétit : fenouil, papaye, achillée millefeuille...
- En prévention de problèmes urinaire : canneberge, bourrache...
- anti-inflammatoire : achillée millefeuille, osier et bouleau(le lapin peut mâcher des branches) ...
- le chardon marie est utilisé pour protéger les reins et le foie
- Vertus anti-rhumatismales : mouron des oiseaux...
- Tonique : pissenlit, persil, thym...
- anti spasmodique : mouron des oiseaux...
Certaines plantes peuvent être utilisées sous forme d'infusions. Les infusions de camomille, par exemple, peuvent apaiser les yeux mais elles ne soigneront pas l'inflammation ou l'infection, une fois de plus c'est un complément au traitement du vétérinaire pas un remède miracle.
Les plantes sont également utilisées pour réaliser des compléments alimentaires :Papaya tablets, Booster.
Certains vétérinaires pratiquent la phytothérapie couplée à l'allopathie, n'hésitez pas à vous renseigner.
Les plantes peuvent aussi avoir un usage externe en application. Par exemple, les crèmes au calendula ou le gel à l'aloe vera sont recommandées pour traiter les peaux irritées.
Articles complémentaires :
Herbs for Animals by Susan Wynn, DVM
La marque CUNIPIC propose désormais dans sa gamme VETLINE des produits basés sur la phytothérapie premettant d'aider les lapins souffrant de problèmes dentaires, digestifs, dermatologiques ou respiratoires.

Les huiles essentielles

Les huiles essentielles sont très utilisées par les vétérinaires dans le cadre des problèmes respiratoires, principalement en inhalations ou nébulisations. Ce sont des produits très concentrés qu'il ne faut jamais utiliser sans l'autorisation de votre vétérinaire car ils peuvent s'avérer dangereux.
D'autres utilisations sont possibles :
-L'huile essentielle de citron (citrus) est utilisée pour éviter la formation de calculs urinaires en complément d'une alimentation équilibrée en calcium bien entendu ! C'est un petit plus pas une solution miraculeuse !
-Certaines huiles aux propriétés anti infectieuses sont utilisées pour désinfecter l'environnement, soit en diffusion dans l'air soit mélangées à de l'eau pour nettoyer.
Articles complémentaires :
Les inhalations

Fleurs de Bach

Le Dr Edward Bach partait du principe qu'il est préférable de soigner l'homme plutôt que ses maladies, ce principe peut s'appliquer aux animaux. Pour guérir il faut prendre en compte les symptômes physiques mais aussi l'état psychique du lapin. En diminuant le stress, par exemple, on favorise la guérison.
Il est capital d'offrir au lapin un environnement sain qui offre une sécurité et un confort physique aussi bien qu'un confort psychique. Le bruit, l'agitation, une cohabitation ratée, une relation frustrante, la solitude, l'ennui peuvent stresser le lapin et le rendre plus vulnérable aux maladies.
Les élixirs du Dr Bach proposent de rééquilibrer le psychisme pour favoriser la guérison, ils peuvent donc être un complément efficace au traitement allopathique. Pour trouver l'élixir qui convient à votre animal il faut bien le connaître, car l'environnement ainsi que les relations animales ou humaines du lapin sont au centre du diagnostic. Vous pouvez même vous rendre compte que c'est vous qui êtes la cause du trouble psychique de votre lapin du fait d'une mauvaise communication ou de votre propre état de stress ! Vous finirez peut-être par réaliser que vous avez autant besoin des élixirs du Dr Bach !
L'élixir le plus utilisé chez le lapin est le Rescue, Premiers secours, situations d'urgence. Cet élixir permet d'éliminer les effets des chocs psychiques, ce n'est en aucun cas un remède thérapeutique à un choc physique. En cas de choc physique violent, il faut consulter un vétérinaire et soigner votre lapin, le rescue remedy ne servira qu'à aider à éliminer le traumatisme psychique causé par ce choc (chute, accident), ce qui sera bénéfique pour le rétablissement. Le lapin étant un animal proie, il est très sensible au stress qui génère beaucoup d'adrénaline risquant de ralentir son système digestif par conséquent traiter le stress favorise la guérison.
La crème Rescue cream est elle aussi très utilisée pour les traumatismes de la peau. Elle ne soigne pas une vraie maladie dermatologique mais peut atténuer les brûlures et irritations. Elle est très utilisée pour calmer les inflammations de la peau dans le cadre de problèmes urinaires et d'arrière train souillé. Elle ne doit pas être utilisée sur le long terme mais seulement dans les cas critiques.
Les élixirs floraux du Dr Bach obéissent aux mêmes principes de dilution que les traitements homéopathiques. Si vous utilisez un principe pur il doit être dilué avant d'être administré. Il existe plusieurs moyens d'administrer des Fleurs de Bach :
- en gouttes par voie orale. La posologie est de 4 gouttes 4 fois par jour pendant 15 jours.
- en déposant quelques gouttes sur le haut de la tête si l'animal refuse de les avaler.
- en les diffusant dans l'air.
Nous vous conseillons la lecture du livre de Mechthild Scheffer Fleurs de Bach pour les animaux aux Editions Médicis. C'est un petit livre qui explique très clairement l'utilisation des Fleurs de Bach. Il est disponible dans la section médecine alternative de la boutique de l'association Marguerite & Cie.
Articles complémentaires :
Utilisation de rescue cream sur Malou

Soin des abcès par le miel

Les effets bénéfiques du miel dans la guérison dans abcès ont été largement démontrés. Il ne s'agit pas d'un remède de grand-mère ou d'automédication mais bien d'une pratique vétérinaire. Le miel a des effets antimicrobiens et cicatrisants. L'action des enzymes de la salive d'abeilles combinée à celle du sucre contenu dans le miel permet de combattre des infections et d'accélérer la cicatrisation.
Pour plus de facilité il faut choisir un miel assez liquide, les vétérinaires anglo-saxons utilisent du miel de tea tree (manuka honey) mais n'importe quel miel peut être utilisé. Il faut cependant veilleR à choisir un miel de qualité, si possible biologique pour éviter l'addition de produits chimiques souvent présents dans les miels de mauvaise qualité. Votre vétérinaire vous montrera comment appliquer le miel sur l'abcès. Il est possible d'utiliser une seringue pour appliquer le miel à l'intérieur de l'abcès et pas uniquement en surface. Le lapin peut lécher sa plaie sans danger, sa salive apportera d'autres enzymes utiles à la cicatrisation. Si certains résidus de miel ont séché n'hésitez pas à les retirer avant d'appliquer la dose suivante pour ne pas encombrer la plaie.
Certains vétérinaires utilisent du sucre à la place du miel, le résultat est visiblement assez proche.
Le miel n'a pas d'effets miraculeux mais il peut être d'une grande aide tout en ayant l'avantage d'être sans danger et bon marché. Il peut être utilisé sur de longues périodes en cas d'abcès récidivant.
Une fois de plus, cette information n'est pas destinée à être utilisée sans avis d'un vétérinaire ni sur un abcès qui n'aurait pas été d'abord traité par un vétérinaire. Elle n'est qu'un complément du traitement antibiotique prescrit par le vétérinaire.
Sources :
- Textbook of rabbit medecine du Dr Frances Harcourt Brown
- Abcesses in Rabbits par le Dr Jacqueline Warner, manuka honey
- Abscess management, medirabbit
- Le pouvoir antiseptique du miel
Abcès de la peau chez le lapin
www.manukahoneyusa.com/animal-testimonials.htm
www.hrss.net/aar/health/health_dentaldisease.html
Miel Manuka en France :
http://www.naturopat.fr
http://www.mieldemanuka.fr

L'acupuncture et acupressure

L'acupuncture vétérinaire peut aider à régler des troubles fonctionnels ainsi qu'un déséquilibre énergétique, stimuler les défenses immunitaires, stimuler le système digestif ou à gérer la douleur. Elle est aussi utilisée pour soulager les troubles liés au vieillissement.
Le principe est le même que chez l'humain. Le vétérinaire examine l'animal et porte une attention particulière aux pouls (en médecine chinoise il y a plusieurs pouls). Le propriétaire est questionné pour dresser un bilan complet de l'état physique et psychique.
Le vétérinaire acupuncteur utilise des aiguilles, mais aussi des pressions manuelles (acupressure), des massages, le laser et la phytothérapie.
A la fin de la séance l'animal peut ressentir une grosse fatigue qui disparaît dans les jours qui suivent. En règle générale l'acupuncture est bien tolérée car peu douloureuse mais dans certains cas elle peut néammoins entraîner des douleurs et certains lapins peuvent refuser de s'y soumettre
Articles complémentaires :
Acupuncture for Rabbits
Acupuncture & acupressure
Laser Acupuncture in Bunnies
How Acupunture Helped Howie Hop
Bobby Bun Receiving Laser Acupuncture Treatment
Caring for a Disabled Rabbit
vidéo d'une séance d'acupuncture
Vivre avec un lapin âgé
Acupuncture for Animals

L'homéopathie

L'homéopathie a été découverte par le DR Hahnemann, médecin allemand. Il s'agit de traitements obtenus par dilutions multiples, tout comme les élixirs floraux du Dr Bach, commercialisés sous forme de gouttes ou granulés. Un traitement homéopathe ne s'improvise pas, le praticien s'appuie sur un interrogatoire précis parfois déroutant. Il faut très bien connaître son animal pour pouvoir y répondre.
Le vétérinaire peut vous demander de quel côté votre lapin préfère dormir, à quelles heures les symptômes sont les plus forts, s'il est plus sensible au froid ou au chaud, s'il est sociable, exigeant, nerveux etc.
Certains traitements sont prescrits avec plus de facilité car ils ne nécessitent pas un interrogatoire précis :
- Nervosyl aide les lapins à retrouver un peu de sérénité avant un voyage, un déménagement, une visite chez le vétérinaire, au moment de la période de reproduction, en cas de problème relationnel...
- Arnica aide les lapins à se remettre après un choc ou une intervention chirurgicale, en cas d'oedème, hématome, fratucre, luxation, énucléation...
- Traumasédyl aide à se remettre d'un traumatisme physique.
- Epileptyl aide les lapins à surmonter les crises d'épilepsie
Les animaux sont souvent très réceptifs à l'homéopathie. Il existe des vétérinaires homéopathes, n'hésitez pas à vous renseigner. L'homéopathie doit être utilisée dans le cadre d'un traitement complet encadré par votre vétérinaire. Ne faites pas d'automédication. L'automédication en homéopathie est la meilleure chance de n'obtenir aucun résultat, car seul un vétérinaire homéopathe peut réaliser un bon diagnostic et cibler le traitement le plus adapté en utilisant ses connaissances en homéopathie et allopathie.
Articles complémentaires :
L'homéopathie chez les lapins et cochons d'inde
Homoeopathy
Laboratoire Boiron
Dochoméo

L'osthéopathie

A l’heure actuelle, il n’existe pas de Diplôme d’État en ostéopathie vétérinaire, cependant des formations existent et certains vétérinaires la pratiquent. Le squelette du lapin étant très fragile il faut absolument se tourner vers un praticien expérimenté et qui connait le lapin. L'osthéopathie est une pratique manuelle qui consiste à rééquilibrer la structure et libérer les blocages.
Chez le lapin l'osthéopathie viscérale est très utile pour soulager certains problèmes digestifs chroniques, certains vétérinaires osthéopathes collaborent avec des spécialistes NAC dans le but de soulager ces problèmes. Plusieurs de nos membres ont expérimenté cette technique, en collaboration avec un spécialiste NAC, et en sont pleinement satisfaits.
Articles complémentaires :
ostéopathie du cobaye, du rat, du lapin et du furet
Ostéopathie et nouveaux animaux de compagnie -Dr Stephan Cayre
Harry va chez le chiropraticien (ou chiropracteur)

La communication interespèce

Il ne s'agit pas d'une médecine alternative mais c'est une pratique complémentaire aux soins, à condition bien entendu d'y croire. Plusieurs de nos membres ont essayé avec plus ou moins de réussite. Nous n'avons pas d'avis définitif sur la question puisque nous n'avons pas nous-mêmes consulté de "communicant" mais il nous semblait utile de traiter cette pratique et d'une manière plus générale : l'importance de la communication interespèce dans le processus de guérison.
La communication intuitive propose de communiquer avec des espèces animales via la télépathie, pour en savoir plus sur cette technique vous pouvez consultez les nombreux sites internet ou ouvrages qui s'y rapportent. On peut consulter un praticien ou la pratiquer soi-même si on a un peu l'habitude des techniques de méditation ( il existe aussi des stages pratiques). Même si ceci peut paraître farfelu, cette technique est relativement courante dans les pays anglo-saxons. Kathy Smith y consacre un chapitre dans son livre When your rabbit needs special care, Traditional and Alternative Healing Methods.
Sans aller jusqu'à réellement dialoguer avec notre animal et recevoir des réponses précises à nos questions, nous sommes tous capables d'avoir des intuitions et de faire passer des "messages" parfois malgré nous. Si nous sommes stressés suite à un diagnostic défavorable, le lapin percevra ce stress et stressera lui-même, ce qui ralentira sa guérison ou dégradera son état général. Il est donc important lorsqu'on soigne un lapin de générer le moins d'énergie négative possible et de transmettre de l'espoir, de l'optimiste, de l'énergie positive, plutôt que du stress, de la tristesse, du désespoir ou du découragement. Toutes ces émotions auront un impact sur votre lapin et pourront faciliter ou compliquer les soins. Si votre lapin ressent votre pessimisme, il peut décider de baisser les bras et de ne plus s'alimenter ou de refuser les soins. Si, au contraire, il sent que vous avez les choses en mains, que vous allez l'aider jusqu'au bout quelle que soit l'issue du traitement, il sera plus enclin à manger et à accepter des soins contraignants ou douloureux.
Si gaver votre lapin est une épreuve pour vous et que vous n'êtes pas à l'aise, le lapin le sentira et le refusera probablement ce qui rendra la séance encore plus pénible. Si, au contraire, vous avez tout préparé, que vous êtes calme mais ferme et que vous êtes en mesure de rassurer le lapin, il se laissera faire. Il ne faut pas hésiter à lui parler, même si vous n'êtes pas convaincu qu'il comprenne vos paroles, le fait de prononcer des phrases de type "tout va bien se passer" ou "grâce à ce traitement tu vas aller mieux" vous détendra vous aussi. Un peu de pensée positive ne peut pas faire de mal !
Avec de l'expérience vous apprendrez aussi à comprendre les signaux que votre lapin tente de vous envoyer. Un lapin malade peut tenter d'attirer votre attention par de multiple moyens : il peut devenir agressif soudainement, se mettre à faire des bêtises, se cacher, faire pipi partout, refuser le contact ou au contraire ne plus vous quitter. Les lapins sont prêts à tout pour faire passer le message mais nos esprits peu subtils et peu habitués à communiquer autrement que par le langage verbal ne sont pas toujours prêts à interpréter correctement ces signaux.

Articles complémentaires :

-NATURAL HEALTH CARE FOR RABBITS
-Thérapie par la couleur
-la communication intuitive
-Rescue cream