header

Dernière mise à jour : 27/09/16

L'indispensable quarantaine (mise à jour 04/05/2010)

Introduction

La quarantaine évoque souvent des images négatives : animaux seuls et tristes dans une cage. Elle est pourtant fortement conseillée, voire indispensable, lorsque vous adoptez un compagnon pour votre lapin.

Quarantaine à adapter à la provenance du lapin

Si votre nouveau lapin provient d’une animalerie, d’un particulier ou d’un élevage, aucune hésitation à avoir : LA QUARANTAINE EST INDISPENSABLE. Beaucoup de ces lapins sont malheureusement porteurs de maladies contagieuses ou de parasites : teigne, gale, maladies respiratoires chroniques, etc. En cas de contagion, cela peut vous empoisonner la vie quelques jours, semaines ou mois mais cela peut aussi, dans certains cas, condamner à mort le premier lapin. Une visite chez le vétérinaire ne suffit pas à éviter la quarantaine. Elle permet juste de s’assurer qu’au moment de la visite le lapin va bien, qu’il peut être vacciné et traité contre les parasites. Ça ne garantit aucunement qu’il n’éternuera pas le lendemain ou que les parasites n’apparaîtront pas dans les jours qui suivent. Votre vétérinaire ne va pas passer toute la fourrure de votre lapin au microscope, il ne peut pas non plus voir une bactérie à l’œil nu.
Le lapin doit donc rester en quarantaine, dans une pièce séparée, sans contact avec d'autres animaux, si possible un mois. Vous devez également vous laver les mains après chaque contact.

Si votre lapin provient d’un refuge ou d’une famille d’accueil, LA QUARANTAINE EST FORTEMENT RECOMMANDEE MAIS PAS TOUJOURS OBLIGATOIRE. Tout dépend de la qualité de l’accueil et des conditions d’hygiène de l’endroit dans lequel était placé votre lapin. S’il a déjà vu un vétérinaire et a déjà subi une véritable quarantaine, il est inutile de recommencer. Malheureusement tous les refuges ou associations ne peuvent pas vous garantir de telles conditions. Discutez-en bien avec les responsables et au moindre doute, placez le nouveau lapin en quarantaine.

NE VOUS RENDEZ JAMAIS SUR LE LIEU D’ADOPTION AVEC VOTRE LAPIN

Il ne doit pas être mis en contact avec d’autres lapins sans quarantaine. Inutile également de réaliser des tests de cohabitation. 90% des relations entre lapins commencent par des combats, des tentatives d’intimidations, des démonstrations de supériorité etc. Une mauvaise entente le jour des présentations ne signifie pas que ces lapins ne vont pas s’entendre, ceci signifie juste qu’ils se comportent comme des lapins faisant connaissance.
Si vous ne supportez pas l’idée que vos lapins se battent ou ne s’entendent pas immédiatement, si vous n’avez pas de temps à consacrer à la mise en place de la cohabitation, si vous n’avez pas la possibilité de réaliser une quarantaine ou de séparer les lapins en cas de combats violents, il est alors préférable de repousser l’adoption de ce second lapin à une période où vous disposerez du temps, de l’énergie et des connaissances nécessaires au bon déroulement de cette cohabitation.

La meilleure façon de réussir une cohabitation c'est de bien s'y préparer et de bien choisir le partenaire : caractère compatible, sexe opposé, stérilisé, non porteur d'une pathologie contagieuse. Si ces critères là sont réunis, que vous respectez la quarantaine puis les règles de cohabitation, l'issue sera presqu'à coup sûr favorable.

Si le refuge, la famille d'accueil ou le particulier exige que vous apportiez votre(vos) lapin(s) sur place, refusez et tournez-vous vers une autre solution.

En vacances : quarantaine obligatoire

Si vous confiez vos lapins à une personne possédant ses propres lapins ou en gardant d'autres, assurez-vous qu'ils ne seront pas mis en contact. D'une part pour des raisons sanitaires, d'autre part parce que cela risque de les perturber s'ils ne s'entendent pas ou s'ils sont séparés alors qu'ils s'entendaient à merveille.