header

Dernière mise à jour : 21/06/2017

SUTURE D’UNE PLAIE AU MUSEAU ( Mise à jour : 31/07/2011)
Par le Dr Julien Goin

Un lapin mâle castré est présenté en consultation pour une plaie au museau, due à la morsure d’un congénère mâle non castré. La plaie concerne la lèvre supérieure gauche et la lèvre inférieure. Le lapin est anesthésié par injection (anesthésie dite fixe),et non par anesthésie gazeuse, en raison de la localisation de la plaie qui empêche la mise en place d’un masque anesthésique sur le museau. Il reçoit également une injection antibiotique, une injection anti-inflammatoire et une injection de morphine.

Photo 001 Aspect de la plaie avant tonte :

Photo 002 Aspect de la plaie après tonte (vue de face):

Photo 003 Aspect de la plaie après tonte (vue de profil):

Photo 004 Aspect de la plaie après écartement de ses deux bords :


La plaie est nettoyée. Le pus, les croûtes et les tissus nécrotiques sont retirés par parage à l’aide d’une fine lame de bistouri, ce qui permet d’exposer les tissus sains sous-jacents. Le parage permet également de raviver de petits saignements qui favoriseront la cicatrisation.

Photo 005 Parage de la plaie : retrait du pus, des croûtés et des tissus nécrotiques :


Une suture est ensuite réalisée, afin de rapprocher les bords de la plaie et de permettre une cicatrisation efficace et esthétique. Elle est réalisée par mise en place de multiples points séparés qui se résorberont en quelques semaines. Un traitement antibiotique et antalgique est prescrit pendant deux semaines. Les sutures ne gênent pas le lapin pour se nourrir.

Photo 006 Suture de la lèvre supérieure gauche :

Photo 007 Suture de la lèvre inférieure (vue de face) :

Photo 008 Suture de la lèvre inférieure (vue de dessous) :

Photo 009 Suture de la plaie (vue de profil) :